Art de vivre

Le Fil Rouge: Montréal, des filles et des mots!

Martine et Marjorie ont créé le blogue littéraire Le Fil Rouge parce qu’elles partagent l’amour des livres, des mots et de la création, mais surtout parce qu’elles croient profondément que la bibliothérapie a de réels pouvoirs.

Et alors, pourquoi Le fil rouge?

Voici quelques définitions trouvées sur leur site web :

1- 
Le fil rouge est une locution nominale désignant un élément récurrent tout au long d’un récit, d’une discussion, d’une présentation, et n’ayant pas nécessairement de lien avec les autres éléments.

2- Idée directrice, quelque chose qui donne une cohérence à un ensemble disparate.

Lectrice invétérée très jeune, je savais parfaitement à quel point je pouvais étirer l’élastique de discipline de ma mère.  C’était comme ça tous les soirs de ma jeunesse: je terminais mes longues soirées à lire, cachée sous les couvertures, éclairée de ma seule mini-lumière de réveille-matin (celui en triangle qui s’allume quand on pèse sur le dessus).
J’ai toujours dévoré les livres, un peu moins les lectures obligées de l’adolescence, encore plus celles à l’université.
Je n’étais pas peu fière d’avoir, très jeune, des auteurs préférés.

À l’âge adulte, difficile de réellement connecter avec d’autres personnes qui ont les mêmes sensibilités littéraires que soi. Je ne raffole pas de romans, de polars ou de fiction… Pourtant, nombreux et précieux sont les livres qui, encore aujourd’hui, me bouleversent longtemps après leur lecture.

Alors, comment fait-on pour continuellement découvrir de nouveaux auteurs? Pour être étonnée, transportée? C’est l’année dernière que la vie m’a fait un cadeau merveilleux… celui des coffrets littéraires du Fil rouge!!!

Des coffrets parfaits

Les filles du blogue Le fil Rouge proposent, par thématique, des coffrets littéraires spécialement conçus pour nous. Chose non déplaisante, de magnifiques douceurs associées à la lecture sont ajoutées aux coffrets (évidemment, créées par des mains montréalaises; j’adore!). Mon 1er coffret participait à leur campagne de sociofinancement, qui fût un grand succès (ici leur lien Indiegogo et leur vidéo).

« Favoriser le bien-être par les bouquins, 

voilà toute la mission du Fil Rouge. »

Mon coffret avait donc pour thème le féminisme. Avec ma contribution, j’ai reçu: un signet Le fil rouge, un splendide sac exclusif en coton « Les livres qui font du bien » illustré par Yelle Illustrations, une tasse exclusive « #Lefilrougelit », et bien sûr le premier coffret mensuel exclusif à la campagne, comprenant 3 livres juste… trop parfaits. Mais il incluait aussi: sachets de thés, boule effervescente pour le bain (je lis tellement dans mon bain… mes livres peuvent en témoigner), carnets de notes pour revenir sur nos lectures (car elles proposent la bibliothérapie, soit des livres qui font du bien), et une magnifique et tellement old carte d’emprunt de bibliothèque « comme dans mon temps ». C’est comme si elles me devinaient!

Le choix des livres est remarquable. La bibliothérapie proposée est invitante, réfléchie, préparée…

Vous êtes encore assis à lire ces lignes? Courez vous abonner! Je crois que le coffret d’avril est fin prêt!

Le club de lecture Le Fil Rouge

Car rien n’est trop beau! Les filles ont aussi commencé un club de lecture une fois par mois dans des cafés ultras sympas partout dans Montréal. Il y a un groupe du mardi soir et un groupe du samedi matin. Échanger sur nos lectures et approfondir les thématiques avec un latte, dans un nouveau café à découvrir. Ça ressemble à ça, le bonheur, je crois!

Sur leur site, vous découvrirez en plus amples détails les contenus et les prix des différents coffrets. Sachez qu’ils sont offerts sous trois formes (en cliquant sur le lien, vous serez redirigé vers la bonne catégorie) : le coffret mensuel, le coffret thématique et leCoffret personnalisé.

Les coffrets littéraires et un blogue littéraire au rythme de publication élevé: de tout pour tous les goûts. Les collaboratrices sont nombreuses, les livres et les sujets couvrent tous les horizons. Ajoutons à cela le club de lecture, mais aussi les événements et les défis littéraires!

Et plus encore

Si vous aimez le support d’un groupe et les défis, Martine et Marjorie organisent depuis 2015 le défi  « Je lis un livre québécois par mois ».
Elles proposent un genre littéraire par mois, ainsi que des lectures liées. Plus de 950 membres relèvent présentement le défi!

De plus, le 22 novembre dernier, les filles organisaient un événement sur l’écriture féministe collective et de l’intime. Pour ce faire, deux panels de discussion ont été organisés autour du livre Déterrer les os de Fanie Demeule et du collectif Sous la ceinture sous la direction de Nancy B.-Pilon. Nous avons pu compter sur la présence de Simon Boulerice, Nancy B.-Pilon, Fanie Demeule, Marion Malique, Alexandra Girard et Gabrielle Doré. À noter: cette édition des Mardis culturels TD était le choix de l’ambassadrice d’Arsenal, Vanessa Pilon.

Bref, une super belle gang de femmes qui vous proposent moult façons de découvrir les mots des autres, les livres qui font du bien, avec du bon et du beau!

Longue vie aux livres qui font du bien!

Enregistrer

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaire

Laisser un commentaire