Art de vivre

En marche vers le zéro déchet

En septembre dernier, nous étions 500 000 dans les rues de Montréal à marcher pour le climat. Un demi-million! L’une des plus fortes participations à ces marches qui s’organisent partout autour du globe. Ce n’est pas totalement un hasard, car la ville s’inscrit de plus en plus dans une démarche écoresponsable, notamment avec la mise en place de pistes cyclables, le verdissement des rues ou la généralisation du compost de ville. En témoigne la récente déclaration de Madame la mairesse, qui souhaite encore réduire de 85% les déchets, en particulier le gaspillage alimentaire. Une bonne nouvelle pour les adeptes du zéro déchet.

Alors, réduire ses déchets, une utopie? Non, si chacun s’y met un peu et «fait sa part», il y a bon espoir que les habitudes finissent par changer durablement.

Le zéro déchet, c’est quoi?

En quelques mots, le «zéro déchet», qu’est-ce que c’est? La première définition du terme date de 2004, à partir du constat suivant: la grande partie de ce que nous prenons à la Terre et consommons se retrouve à l’état de déchet dans un temps très réduit. Autrement dit, nous épuisons nos ressources qui ne sont pas infinies. Pourtant, il est facile de poser des petites actions pour réduire nos déchets au quotidien.

Les grands principes de cette réduction des déchets s’intitulent les «5 : REFUSER ce dont on n’a pas besoin, les objets à usage unique, RÉDUIRE en n’achetant que les quantités nécessaires, RÉUTILISER, louer, réparer, emprunter et privilégier les objets réutilisables, RECYCLER les matières revalorisables et en dernier lieu, RENDRE À LA TERRE c’est à dire composter la matière organique. Déjà en limitant notre consommation à ce dont nous avons réellement besoin, les déchets se réduiront naturellement.

La bonne nouvelle c’est que plusieurs options sont disponibles à Montréal pour rejoindre le mouvement.

 

Gardez un kit zéro déchet avec vous

En 2016, se sont vendues dans le monde 15 000 bouteilles en plastique… par seconde! La meilleure façon d’éviter cette pollution est de toujours garder sur soi une gourde que l’on remplit au cours de la journée. Inox, plastique, verre, les alternatives sont nombreuses et à Montréal, l’eau du robinet n’est pas moins bonne que l’eau embouteillée!

Vous lunchez à l’extérieur ou n’avez pas de cuisine à la job? Encore une fois, il est très simple d’emmener dans son sac des ustensiles de chez vous et refuser ceux à usage unique. Un kit contenant un couteau, une fourchette, une cuillère ainsi qu’une serviette en tissu évitera la production d’ustensiles que vous n’utiliserez que 15 minutes maximum.

Amenez vos contenants

De nombreux commerces, et récemment les épiceries Métro et IGA (pour leurs rayons de produits frais), acceptent de servir aux clients les produits directement dans leurs contenants. Vous évitez ainsi l’emploi de plastiques à usage unique. L’idéal est d’avoir un petit kit de courses prêt, avec vos sacs réutilisables et boites, à apporter facilement à chaque épicerie. 

Achetez en vrac

Montréal fait la part belle aux compagnies qui offrent des produits en vrac. Vous venez avec vos contenants, les faites peser à la caisse, puis allez magasiner. La majorité des produits secs (riz, pâtes, légumineuses, farines, granola) s’y trouvent. Sont également disponibles des beurres de noix, du kombucha ou du tofu, selon les enseignes. Pas besoin d’investir dans un équipement dispendieux: des pots en verre pour commencer, des ziplocs réutilisables… j’en ai même vu y aller avec de vieilles taies d’oreillers pour y mettre du riz ! Parfois vous aurez même un rabais si vous venez avec vos propres contenants. 

Vous trouverez un florilège d’enseignes de différents quartiers de Montréal à la fin de l’article.

Chinez des articles de seconde main

Là encore, le choix est grand. Ne serait-ce qu’avec des applications comme Kijiji ou Facebook Marketplace, vous pouvez trouver à peu près tout ce que vous cherchez. Des magasins comme Renaissance, Village des valeurs, l’Armée du Salut ou le Chainon (sur Saint-Laurent & Marie-Anne) offrent également des objets usagés. Vous pouvez en profiter pour leur laisser ce dont vous ne vous servez plus.

Le seconde main est une bonne occasion de faire une action écologique, évitant la fabrication d’un nouvel élément déjà existant. Et c’est bon pour le portefeuille! La majorité des prix commencent de 30% à 50% en-dessous du prix à neuf. Et puis, vous sauvez les taxes! N’hésitez pas à comparer les offres, assurez-vous que l’objet est encore fonctionnel et en bon état et faites attention aux puces de lit pour ce qui est textile et boisé. De retour chez vous, lavez votre trouvaille soigneusement et c’est parti pour sa seconde vie.

Il existe mille et une façons de réduire ses déchets et de s’impliquer dans une démarche responsable, l’important est de se lancer… Il n’y a pas de petits gestes quand on est 7 milliards à les faire.

Épiceries

Biothentique (Certifié Bio par Québec Vrai), 4563 Rue Sainte-Catherine E, Montréal, QC H1V 1Y8

Frenco, 3985 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2W 1Y4

Epicerie Loco, 422 Rue Jarry E, Montréal, QC H2P 1V3 et 4437 Rue Wellington, Verdun, QC H4G 1W6

Mega-Vrac, 2649 Rue Masson, Montréal, QC H1Y 1W1 et 3562 Rue Ontario E, Montréal, QC H1W 1R5

Vrac & Bocaux, 6698 Ave Christophe-Colomb, Montreal, Quebec H2S 2G8

(psst, ils ont annoncé qu’ils allaient ouvrir une succursale sur la rue Mont-Royal cet automne)

Vrac en folie, 274 Rue Jean-Talon, Montréal, QC H2R 1S7

Les supermarchés Bulk Barn offrent aussi des options de vrac.

Cosmétiques, produits ménagers

Coop Coco, 273 Rue Saint-Zotique E, Montréal, QC H2S 1L4

Lemieux, 4777 Avenue Papineau, Montréal, QC H2H 1V4

Maison Ecolonet, 925 Rue Bélanger, Montréal, QC H2S 1G9

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les ajouter en commentaire de l’article !

Vous pourriez aussi aimer...

2 Commentaires

  • Reply
    Tashan
    14 novembre 2019 at 08:21

    Terre a soi sur ontario coin joliette pour vrac menager et plein d idees zero dechet

    • Reply
      Claire Thomas
      14 novembre 2019 at 09:43

      Tout à fait ! C’est une super adresse également. Merci de l’avoir ajoutée 🙂

    Laisser un commentaire