Plaisirs gourmands

Bagatelle Bistro : petit joyau de HOMA

Une bagatelle, c’est un objet de peu de valeur et de peu d’utilité, ou encore une chose futile, sans importance. En parfaite opposition à cette définition peu flatteuse, Bagatelle Bistro est un charmant restaurant qui a pignon sur la rue Ontario Est depuis plus de 15 ans.

En plein cœur d’Hochelaga-Maisonneuve, bien situé à quelques pas de nombreuses attractions du quartier, ce restaurant apportez votre vin propose une cuisine aussi fine que savoureuse. Produits frais et saisonniers sont à l’honneur. On sent une réelle volonté de la part des chefs d’offrir à la clientèle de bons petits plats à la fois simples, mais avec cette touche de subtilité qui les différencie des autres.

Terrasse extérieur Bagatelle Bistro

Crédit photo: Bertrand Exertier

 

Entrée en la matière

Nous aurions pu nous laisser tenter par n’importe laquelle des entrées, mais nous devions faire un choix… ou plutôt trois! Mon partenaire et moi n’avons pas pu résister à  prendre une entrée de plus pour la partager. Je repense tout de suite à cette délicieuse entrée de raviolis aux homards dans leur sauce au safran tout en délicatesse. Une sauce si bonne, qu’on y trempe notre morceau de pain jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une goute. Ou encore la généreuse entrée de tataki de bœuf avec sa mayonnaise maison. De belles grandes tranches de bœuf mariné qui ne laisseront personne sur leur appétit. Et, que dire du chèvre chaud aux figues et sirop d’érable, sinon qu’il est parfait dosage de sucré-salé.

Et comme tous les plats principaux sont accompagnés, au choix, d’une salade ou d’un potage, je n’ai pas pu résister à l’envie de gouter à la soupe froide proposée en ce soir d’été. Je ne sais pas pour vous, mais de mon côté, ce n’est généralement pas la soupe qui m’emballe le plus quand je vais au restaurant. Or, cette soupe est probablement mon coup de cœur de la soirée. Betterave jaune, melon, pomme, poire et persil. Un mélange aussi surprenant que parfait!

Qualité et finesse en tout temps

La carte des plats principaux est aussi intéressante que celle des entrées, on aurait eu envie de gouter à tout. Ici encore, un large choix de viandes et de produits de la mer. Alors que j’ai arrêté mon choix sur le trio de tartare, mon partenaire, lui, a plutôt opté pour le braisé du jour : un jarret d’agneau si tendre que le couteau aurait pu rester en cuisine. Deux plats aux antipodes l’un de l’autre, mais qui se rejoignaient par leur qualité et leur finesse.

Que puis-je vous dire d’autre à propos ce sympathique restaurant? Les deux charmantes terrasses, l’une sur la rue et l’autre plus intime, qui longe le mur du bâtiment. Le personnel attentionné, souriant et disponible. Les desserts faits sur place et à très petits prix quand on combine une entrée et un plat. De très bons plats à prix très raisonnables. Et je reste impressionnée par la générosité des portions.

Je suis souvent déçue par la petitesse des plats quand je vais au restaurant. Ici, c’est tout le contraire, les portions sont si généreuses que je suis repartie avec mon lunch pour le lendemain. D’ailleurs, en parlant de paquet à emporter, il est intéressant de savoir qu’en ces temps particuliers de Covid-19, le restaurant a su s’adapter et propose depuis ce printemps les commandes pour emporter. Un petit plus pour ceux qui ne sont pas encore à l’aise d’aller en salle ou s’il n’y a plus de place en raison des mesures de distanciation.

Bagatelle ou pas?

Bagatelle, drôle de choix de nom pour un resto qui ne propose, au contraire, rien de futile, ai-je pensé en quittant. Je ne sais pas pourquoi il se nomme ainsi, mais je sais que je retiendrai ce nom. Alors à la question vais-je y retourner? La réponse est Absolument! Pour un souper en amoureux ou entre amis, pour un diner d’affaires, et, très bientôt, pour un brunch en famille.

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaire

Laisser un commentaire